Votre guide de l’emballage alimentaire

Dans un paysage aussi concurrentiel que celui de l’industrie alimentaire, il est important de bien choisir son emballage. Ce n’est pas seulement pour des raisons pratiques, mais pour garder un avantage concurrentiel sur les rayons achalandés des supermarchés.

Que ce soit votre chocolat préféré ou de snacks, c’est l’emballage qui vous attire en premier. L’emballage des aliments ne fait pas seulement ressortir un produit en rayon, il le protège également des facteurs chimiques, physiques et environnementaux qui peuvent le contaminer. Il est donc important de connaître les bons types d’emballage et de suivre les dernières tendances en matière d’emballage pour rester compétitif. Pour en savoir plus sur l’importance et les avantages de l’emballage et du packaging alimentaire, voir ici.

 

Pourquoi l’emballage alimentaire est-il si important ?

L’emballage préserve la qualité des aliments, mais attire aussi les clients. La plupart des clients sont susceptibles de juger de la qualité des aliments à partir de l’emballage. Bien que le rôle principal de l’emballage alimentaire soit de contenir une portion de nourriture, voici quelques autres avantages clés :

 

Protection : Les entreprises de conditionnement conçoivent un emballage unique qui peut être idéal pour le type d’aliment. Les entreprises effectuent beaucoup de recherches pour obtenir les meilleures idées d’emballages utiles qui peuvent protéger le produit des réactions chimiques, de la lumière et de la poussière. Un emballage alimentaire inapproprié affecte la qualité et le goût d’un produit.

 

Transport : Il existe divers types d’emballages alimentaires autour de nous, depuis les boîtes de conserve, les sacs et les boîtes jusqu’aux bouteilles. Les produits alimentaires sont emballés dans ces contenants afin qu’ils restent sûrs pendant le transport.

Il y a des centaines de produits dans les rayons des supermarchés, il est donc important que votre marque se distingue auprès des consommateurs.

 

Influencer les habitudes d’achat des consommateurs : Les couleurs et le style de votre emballage alimentaire jouent un rôle essentiel pour influencer la décision d’achat du consommateur. Après tout, le cerveau réagit aux couleurs de différentes manières, alors choisissez judicieusement les couleurs de vos emballages. Par exemple, les emballages blancs évoquent la simplicité et la pureté, ce qui les rend parfaits pour les produits laitiers. Les emballages orange sont synonymes d’énergie et de plaisir, ce qui les rend idéaux pour les boissons pour sportifs et les boissons d’été. Faites également correspondre les couleurs et les saveurs, comme le jaune pour les bananes et le rouge pour les pommes. Les polices de caractères ont aussi un rôle important à jouer. Assurez-vous qu’elles sont lisibles par votre public cible.

 

Faire ressortir votre marque : Il y a des centaines de produits dans les rayons des supermarchés, votre produit doit donc capter l’attention du client. L’emballage y contribue, car il permet de différencier votre marque des produits similaires présents sur le même rayon.

L’emballage des produits est également un formidable outil marketing. De l’étiquette, du logo à la forme de l’emballage de votre aliment, un client peut se souvenir de votre marque la prochaine fois qu’il viendra en magasin. De cette façon, l’emballage construit la reconnaissance de la marque.

 

Comment choisir le bon emballage alimentaire ?

Quel emballage va bien avec vos produits alimentaires ? Eh bien, il existe de nombreux types à choisir, du verre, du papier, du carton ondulé au plastique. Cependant, tous les emballages alimentaires ne sont pas identiques. Tous ont leurs avantages et certains inconvénients aussi.

Vous devez réfléchir à deux points clés tout en déterminant le bon emballage alimentaire :

  1. L’emballage doit garder votre produit alimentaire spécifique en sécurité
  2. Il doit attirer l’œil du client.

Étant une entreprise avisée, vous voulez que votre emballage alimentaire soit bon pour l’environnement et les pratiques de gestion des déchets aussi, mais la dure vérité est qu’un matériau d’emballage ne coche pas toutes ces cases.

Après tout, ils varient selon certaines propriétés qui sont déterminées par :

  • matériau ;
  • design ;
  • le type d’aliments emballés ;
  • la durée de conservation ;
  • les conditions environnementales ;
  • la facilité d’utilisation ;
  • l’élimination, le coût lié à la production et à la distribution.

Et si vous utilisez des emballages en plastique…

Les plastiques sont omniprésents. Ils sont la bouée de sauvetage des emballages alimentaires, malgré les protestations des écologistes. Qu’on l’aime ou qu’on le déteste, il est vrai qu’aucun emballage n’est aussi flexible, abordable et attrayant que le plastique. Là encore, il est important de choisir le bon emballage plastique pour vos produits alimentaires. 

Voici quelques types de plastique et comment ils s’accordent avec vos produits alimentaires :

 

Polyéthylène Téréphtalate (PETE ou PET)  : Plastique léger et possédant de grandes propriétés de résistance aux impacts. Il est sûr et facile à recycler. Le PETE est une option d’emballage populaire pour les boissons, l’huile, l’eau, la vinaigrette et la confiture/gélatine.

Polyéthylène haute densité (PEHD)  : Plastique à faible risque, ce qui le rend utile pour l’emballage du lait, de l’eau, des céréales et des jus.

Le polyéthylène basse densité est idéal pour fabriquer des sacs d’épicerie, mais il n’est pas recyclable et doit donc être réutilisé.

Chlorure de polyvinyle ou PVC : Utilisé pour fabriquer des emballages pour les emballages alimentaires, les bouteilles, l’huile et les médicaments en vente libre. Comme il contient du chlore comme ingrédient clé, il est biologiquement et chimiquement résistant. Cependant, il n’est pas sûr pour la cuisson ou le chauffage et n’est généralement pas accepté par les programmes de recyclage.

Le polyéthylène basse densité ou PEBD  : Idéal pour fabriquer des sacs d’épicerie, des emballages alimentaires, des bouteilles compressibles et des sacs à pain. Il n’est pas plus épais que la plupart des résines, bien qu’il ait une forte propriété de résistance à la chaleur. Bien qu’elle soit sûre, elle n’est pas recyclable et peut nuire à l’environnement. Il est donc recommandé de le réutiliser ou de le réaffecter.

PP ou polypropylène  : Communément utilisé pour fabriquer les emballages de yaourts, de médicaments et de ketchup. Sa propriété de résistance à la chaleur le rend sûr pour les micro-ondes.

Polystyrène ou Styrofoam  : Idéal pour les emballages alimentaires comme les tasses jetables, les bols, les récipients pour aliments à emporter et les couverts en plastique. Cependant, il n’est pas sûr, car il laisse échapper des produits chimiques potentiellement toxiques lorsqu’il entre en contact avec la chaleur. Il n’est pas non plus facile à recycler et doit, par conséquent, être repensé et réutilisé.

 

Partager:

Plus de recettes